Skip to main content

Full text of "Les pierrots : fantaisie en vers"

100 




Mslandri, Achille 
Les pierrots 



3S Pierrots 



FANTAISIE EN VERS 




MELANDRI 

* 7 



Illustrée 

PAR 

WILLETTE 





j^"*T 




Prix : i fr. 

PARIS 

Léon VAN 1ER, Libraire-Editeur 

19, Quai Saint-Michel, 19 



A. WILLETTE 

Pauvre Pierrot, album 20 dessins 10 fr. 

Giboulées d'Avril, fantaisie en vers, 13 dessins 1 fr. 



* 



Tirage à part des Pierrots et des Giboulées d'Avril : 

50 exemplaires numérotés sur yokohama, à 5 fr. 

13 — — sur papier à chandelle, à... 3 fr. 
13 — — sur papier rose, à 3 fr. 







--,'J 1 




LES PIERROTS 

EFFET DE NEIGE 



Lorsque les moineaux babillards 
Qui frissonnent sous les brouillards 
Ont perdu leurs airs égrillards, 





( ' ) 



Le bourgeois bardé de fourrure 
Envermillonne sa figure 
Et maudit la température. 



Quand les vieux chevaux tracassés 
Glissent sur les pavés glacés, 
Hennissant qu'ils en ont asseç, 




Le givre arbore son aigrette, 
Le bec de ga% sa collerette, 
La maison s' babille en pie nette. 



On voit de jolis papillons 

Dégringoler en tourbillons 

Pour combler le creux des sillons. 




-.r-' 1 - 



( ^ ) 




Ils tombent, tombent par centaines, 

Et l'amateur de prétentaines 

Court en soufflant dans ses mitaines. 




Les fenêtres des caboulots 
Où tintent chopes et grelots 
Ont des rulilements falots . 





( 3 ) 



Lors, chaque toit s' e ne a pue bonne, 
Tout se tait. Le vent folichonne, 
On ne rencontre plus personne. 




Seuls vont rôder par les chemins 
Les poètes et les gamins 
Insoucieux des lendemains. 



Puis, de la nue écbevelée, 
La lune, lampe ensorcelée 
Que le bon Dieu n'a point soufflée, 

* 

Se voit luire au fond des étangs, 
Comme tin écu neuf de cinq francs 
Emmitouflé de flocons blancs. 



( 4) 






Attention! L'heure est suprême! 
Montmartre dort. — Un sylphe blême 
Couleur de fromage à la crème 



Paraît. Puis deux, puis dix, puis vingt. 
Que vois-je? Est-ce un mirage vain? 
Ces spectres ont l'air pris de vin ! 






Ce sont les pierrots sans vergogne 
Qtie la nuit-de-neige-Gigogne 
Fait èclore quand le vent grogne. 



Ils s'en vont à pas de velours 
Jouer aux gens de méchants tours 
Et molester les alentours. 



Vêtus de lys, troupe folâtre, 
Ils ont des visages de plâtre 
Et leurs menottes sont d'albâtre. 



( 6 ) 



Les vents qui soufflent déchaînes 
Ne peuvent point rougir le neç 
Des fantoches enfarinés. 




Plus pâlot qu'un sac de fécule, 
Chacun d'eux bondit, puis recule, 
Ouvre les bras et gesticule. 




jgf^r 



e 



( 7 ) 



Bien qu'ils méritent le trépas, 
Nul ne pourrait suivre leurs pas : 
Blancs sur blanc, on ne les voit pas. 



Pierrot roule ses yeux d'à gaie. 
Pas de panonceau qu'il n'abatte 
En frappant du plat de sa balle. 



Fuye{, Cassandres morfondus, 
Cent coups de trique suspendus 
Sur vos piteux individus ! 




Pas de lanterne qu'il n'éteigne... 
Pas de balustre qu'il n'atteigne. 
Que Bartbolo pleure, et qu'il geigne 



( 8 ) 



Notre drôle a d'un coup de poing 
Enfoncé le vieil huis disjoint. 
Patatras! Tout tombe. Et plus loin, 



C'est un képi qu'il écornifle. 
Le sergent du guet, s'il renifle, 
Pour son lot reçoit une gifle. 



Les concierges hargneux et laids 
Écoutent craquer leurs volets 
Sous l'effort des masques follets. 





( 9 ) 




Parfois la fille qui se farde, 
Au coin des carrefours s'attarde. 
Quand survient la bande blafarde, 



Baissant les yeux d'un air cafard, 
Pierrot fait tomber tout son fard 
Sous ses lèvres de nénufar. 



Avec sa guimpe il batifole, 
Lui défait sa coiffe et V affole. 
Chipe son chignon, fuis s'envoU 



10 ) 



Que craint-il? Pour complice il a 
Le clair de neige que voilà; 
La nuit en robe de gala. 



Ainsi sautant comme des pitres, 
En haine des bourgeois bélîtres, 
Les masques vont casser leurs vitres. 





( il ) 







Et ceux-ci, le matin suivant, 

Réveillés au soleil levant, 

Disent : « Tiens! il a fait grand vent! » 



FIN 



Paris. — Typographie Paul Schmidt 5, rue Perronet. 



PLEASE DO NOT REMOVE 
CARDS OR SLIPS FROM THIS POCKET 

UNIVERSITY OF TORONTO UBRARY 



PQ ffelandri, Achille 

2359 Les pierrots 

M33P54